Pologne: Cracovie ou Krakow

 
La légende du dragon du Chateau du Wawel de Cracovie:
Cette légende raconte qu'un dragon vivait dans les grottes sous le château et terrorisait la population. Le roi de l'époque promit la main de sa fille à celui qui tuerait le dragon.Beaucoup de chevaliers tentèrent leur chance, si on peut dire, mais sans succès ! Un jour, un jeune cordonnier eut l'idée de  bourrer de souffre une peau de mouton.Le dragon l'englouti et explosa !
Le jeune cordonnier épousa la fille du roi, et comme dans les contes, ils eurent beaucoup d'enfants et vécurent très heureux.
Le mur des peintres : 
Le "Wawel",était  protègé par une épaisse muraille . De nos jours, la muraille sert mainrenant de galerie  d'exposition!                                                                                                                                
 La place du Ryneck:  
Le véritable coeur de la ville, la Place du Marché Médiéval. En son centre, les "Sukiennice", bâtiment centenaire,toujours dans un style gothique renaissance.
 Le Théatre:
Voici le theatre Juliusz Slowacki - grand écrivain polonais de l'epoque romantique - Cracovie possède un remarquable patrimoine culturel et une riche architecture du style Baroque - Renaissance. Cracovie a eu la chance, contrairement à Varsovie, de ne pas avoir été détruite lors de la dernière guerre mondiale.
  
 La vistule: 
Après un parcours de 1047 Km , la vistule est un fleuve qui arrive à Gdansk pour se jeter dans la mer Baltique.
 
 
La fontaine Valentin Badelac: 
 Cette fontaine rappelle qu'à cet endroit même, un certain Valentin Badelac s'est immolé par le feu en 1980.
Par cet acte, il a voulu protester contre l'omniprésence soviétique et contre le massacre de Katyn lors de la seconde guerre mondiale.
Fontaine de Valentin Badelac
 
La mine de sel de Wielicza: 
A 15 km de Cracovie:"Wieliczka",une mine de sel, classée patrimoine mondial de l'UNESCO. Depuis le 13 ème siècle, elle a fait la richesse de la région ! De nos jours, symboliquement, il ne reste plus qu'un seul puits en activité, mais les autres sont devenus une attraction touristique ! Des dizaines d'escaliers en bois vous emènent à 120m sous terre, afin de suivre une visite guidée très complète pendant 2 heures !  
 
La légende raconte qu'une princesse hongroise du nom de "Kinga" s'est mariée avec un prince polonais, et a reçu pour dote
une mine de sel magique.
 
La chapelle "Kinga", la plus spectaculaire. Construite au 17ème siècle, c'est une véritable église, avec ses remarquables lustres en cristaux de sel.

pologne cracovie Bialystok Warsovie Krakow

 

 ...et selon la formule consacrée, les documents ou images de ce site ne sont pas libres de droits d'auteur et sont régis par par la loi du 11 mars 1957 et la loi du 3 juillet 1985, codifiées dans le code de la propriété intellectuelle.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site